La viande:

.......Comme nous ne pouvons éliminer qu'une certaine quantité d'acide urique par jour,  le corps n'arrivera plus à suivre et à éliminer tout l'acide urique présent avec une consommation régulière de viande. L'excès d'acide urique peut provoquer la goutte et les calculs rénaux.

Devons-nous préciser que nous mangeons également les animaux élevés aux antibiotiques et médicaments de toutes sortes? Et que ceux-ci se retrouvent dans nos organismes et qu'ils sont la cause d'une résistance aux antibiotiques chez l'humain?

Mais ce n'est pas tout: Il est nécessaire de s'intéresser à l'équilibre acido-basique de notre organisme. Le sang a un pH légèrement alcalin. Quoi que nous fassions ou mangions, ce taux doit rester stable. Il se situe entre pH de 7,35 et 7,45. En dehors de ces mesures les conséquences sont dramatiques et peuvent mener à la mort.

Or, la viande et les produits laitiers sont les aliments les plus acidifiants que l'on puisse trouver. Mais ceux-ci font partis de notre alimentation quotidienne et sont souvent consommés en grande quantité.

Les aliments acidifiants:                         

  • Les viandes         

  • les volailles

  • les poissons et fruits de mer

  • les produits laitiers

  • le sucre raffiné

  • les desserts

  • le café (voleur de calcium)

  • le thé noir

  • le vin 

  • les limonades et sodas divers

  • les pâtes

  • les oeufs

  • les céréales

  • le riz

  • les fruits oléagineux (sauf les amandes)

  • la mayonnaise

  • le chocolat

  • les légumineuses (pois, lentilles, haricots,etc)

  • le tofu

  • le pain

Les aliments alcalinisants:

  • les fruits

  • les légumes

  • les châtaignes

  • les champignons

  • les amandes

Vous l'aurez compris, beaucoup d'aliments sont acides et il est évident que pour la plupart d'entre nous, nous ne consommons pas assez d'aliments alcalinisants. Les légumes sont trop  souvent négligés au profit de la viande et des féculents. Or, la viande n'est pas compatible avec les féculents, mais manger de la viande juste avec des légumes aide à mieux la digérer.

Les bactéries de putréfaction.

Celles-ci sont présentes en quantité importantes dans le gros intestin des animaux qui les aident à digérer leur nourriture. Tant que l'animal est vivant, le processus d'osmose régnant au sein du côlon empêche ces bactéries de pénétrer dans les tissus de l'animal. Mais quand celui-ci meurt, cette osmose cesse, les bactéries migrent dans la chair afin de commencer le processus de décomposition (ce qui rend la viande tendre après un temps de pause de celle-ci). Sauf que cette viande est destinée à notre propre consommation.

Selon le bactériologue A.W. Nelson,  "les bactéries des viandes sont de nature identique à celles du fumier frais et elles sont plus nombreuses dans certaines viandes que dans le fumier. Toutes les viandes sont infestées de bactéries au cours de l’abattage et leur nombre augmente avec le temps de conservation de la viande ".

Autre point important mais rarement soulevé: Si l'on s'intéresse un tant soit peu à l'énergétique, on comprendra très facilement que la façon dont un animal a été élevé, donc la façon dont il aura été traité, l'espace mis à sa disposition, la façon dont il aura été nourri, le respect qui lui aura été donné ou pas, la façon dont on l'aura mis à mort, que tout cela aura non seulement des répercussions sur la qualité de la viande (la viande sera empoisonnée par des montées d'adrénaline liées à la terreur et la souffrance que ressent l'animal avant de mourir), mais également sur les "mémoires" énergétiques qui sont imprégnées dans les chairs de l'animal que nous consommons.

Quand on sait avec quelle cruauté sont traités la plupart des animaux de consommation particulièrement avec l'élevage intensif, la façon dont ils sont mis à mort, que celle-ci est pratiquée dans la terreur et la souffrance pour l'animal on ne peut que s'interroger gravement sur ce qui se retrouve réellement dans nos assiettes.

Pour ma part, on ne viendra jamais me faire croire que l'on puisse rester en santé, aussi bien physiquement que mentalement en consommant les produits de l'horreur!!

Par conséquent, pour ceux qui souhaitent continuer à consommer de la viande, il est très important, pour ne pas dire capital de remettre en question votre façon de la consommer: 

  1. Manger la viande max 1 à 2 fois par semaine.

  2. Consommez de la viande locale.

  3. Assurez-vous de la bonne réputation de l'éleveur et des bonnes conditions de vies animales.

  4. Mangez de la viande Bio pour limiter les antibiotiques et les diverses toxines liées aux médicaments et autres produits utilisés.

 

Pensez-y bien: Agir en conscience et consommer intelligemment fera du bien à votre âme, à votre santé, aux animaux et à la planète, donc à nos enfants!

© 2023 par Médecine Chinoise. Créé avec Wix.com